« Le Petit Togolais » masque nourrissant au Karité et au Miel

Hello les Biotys!

IMG_5745

Aujourd’hui je vous propose un masque pour cheveux secs inspiré d’un produit  du commerce. Avez-vous reconnu la marque et mon petit clin d’oeil?  Non? lisez plus… 🙂

La composition: 

IMG_5763

Les ingrédients du Petit Marseillais au lait de karité et au miel avec en gras les ingrédients que j’ai conservé:

Aqua – Cetearyl alcohol – Behentrimonium Chloride – Ceteareth-20 – PPG-3 benzyl ether myristate –   Amodimethicone – Butyrospermum parkii butter  – MelHydrolyzed Wheat proteinPanthenol – Isopropyl Alcohol – Stearyl Alcohol – Myristyl alcohol – Trideceth-10 – Potassium citrate – Citric acid – Pentaerythrityl tetra-di-t-butyl hydroxycinnamate – Cetrimonium Chloride – Sodium Benzoate – Methylisothiazolinone – parfum – Benzyl salicylate – Alpha-Isomethyl ionone – Coumarine – Butylphenyl methylpropional – Hexyl cinnamal – CI 19140 – CI 15985.

Comme vous pouvez le voir la composition n’est vraiment pas top du coup j’ai fait le ménage et je n’ai gardé que ce qui me semblait essentiel. Je suis partie sur un mélange de BTMS et d‘alcool cétéarylique. Libre à vous d’utiliser un autre co-émulsifiant pour changer de texture. Vous pouvez également ajouter du Conditioner Emulsifier si vous souhaitez accroitre le coté démêlant.
L’ingrédient clé de ce masque c’est bien évidemment le beurre de Karité qui vient du Togo mais bien sur n’importe lequel  fera l’affaire. Comme il vient de loin j’ai préféré ajouter de la vitamine E. Le mauvais silicone ici a été remplacé par le coco silicone, un silicone qui nous veut du bien. Pour finir j’ai gardé les actifs comme la provitamine B5, la phytokératine et enfin le miel. La prochaine fois j’augmenterai le pourcentage de miel en le mettant directement dans la phase aqueuse

La recette pour 100g:

IMG_5747

Phase A:

  • Eau (64,2%): 64,2g

Phase B: 

  • BTMS (6%): 6g
  • Alcool cétéarylique (2%): 2g
  • Beurre de karité du Togo (10%): 10g
  • Coco silicone (5%°: 5g

Phase C:

  • Vitamine E (0,2%): 0,2g
  • Miel (5%): 5g
  • Provitamine B5 (2%): 2g
  • Phytokératine (3%): 3g
  • Cosgard (0,6%): 0,6g
  • Fragrance « Baby Butter Bee »  (2%): 2g

On désinfecte ses mains, le plan de travail et TOUT le matériel !

Transférez les ingrédients de la phase A dans un bol et les ingrédients de la phase B dans un autre. Faites chauffer séparément au bain-marie les deux phases à 70°C. Lorsque les deux phases sont à la même température sortez les bols du bain-marie. Versez lentement la phase A dans la phase B, sans cesser d’agiter pendant environ 3 minutes. Mettez le bol dans un fond d’eau froide afin d’accélérer le refroidissement tout en continuant de mélanger pendant 3 minutes. Laissez reposer la mixture pendant quelques minutes afin qu’elle prenne en viscosité. Ajoutez les ingrédients de la phase C un par un tout en remuant entre chaque ajout. Vérifiez et ajustez le pH si besoinTransférez la préparation dans un contenant de votre choix. 

ani

Une fois la recette finie j’ai utilisé un gros fouet afin d’obtenir une texture mousseuse. Cette étape est complètement optionnelle.

 La texture:

IMG_5759

J’ai obtenu une texture très sympa, bien mousseuse comme je le voulais. L’application est facile, agréable, ça glisse bien et au toucher on sent que le masque est riche. Vous pouvez ajouter un peu de colorant jaune/orange pour se rapprocher de la version originale, moi j’ai voulu faire au plus simple.
J’ai utilisé la fragrance « Baby Butter Bee » qui provient de Gracefruit, un site UK. Ca sent hyper bon! c’est une odeur très poudrée, délicate et ça sent vraiment le bébé. Cherry on the cake, l’odeur reste dans les cheveux.

Mon avis:

IMG_5760

Un masque sans prétention mais qui fait bien son job: nourrissant, hydratant et protéiné! Je l’applique sur cheveux propres et humides, après le shampoing donc. De cette façon je me passe d’AS puisqu’ici le coté démêlant est bien présent. D’ailleurs je ne me sers quasiment plus d’AS à partir du moment ou je fais un masque après le shampoing. Ca m’enlève une étape et je gagne du temps. Pour le rinçage je fais comme d’habitude: la tête en bas et je scrunch pendant tout le long du processus. Cette étape me fait pratiquement tout le boulot au niveau de la définition des boucles. Le scrunching sous la douche est donc un élément clé de ma routine, mais ça vous le savez déjà.

11072214_1651276365100124_441655776_n

Ici une photo de mes cheveux à J+2. Forcement à ce stade la chevelure est encore belle. Après quelques jours c’est une autre histoire mais ainsi va le cercle de la vie capillaire 🙂
En ce moment j’essaye une nouvelle routine , toujours sur cheveux trempés: le leavin d’Anita Grant (Creamy café latte leave-in detangle conditionner vanilla), le custard de Kinky Curly et je finis en scellant avec le sérum réparateur au beurre de murumuru d’Aramon-zone. Ce dernier est vraiment top, je pense carrément faire un article. Dites moi si cela vous intéresse.
Le rendu est plutôt light, j’aime bien quand j’ai envie de quelque chose d’un peu plus naturel et de moins soutenu. Par contre au niveau de la brillance, RAS et les cheveux restent doux 🙂

Et vous, quel produit capillaire issus du commerce aimeriez vous pouvoir reproduire?